que mettre sous le gazon synthétique

Que mettre sous le gazon synthétique ?

Vous aimez profiter d’une belle pelouse, mais loin de vous la corvée de la tonte chaque quinzaine. Vous n’appréciez pas non plus les brins d’herbe dans la piscine. Voici la solution : posez du gazon synthétique. Trouvez ici les conseils pour préparer le terrain et poser une couche de géotextile avant d’installer le gazon synthétique.

Comment bien préparer la surface pour le gazon synthétique ?

Si celle-ci est bien dure et plane (dalle de béton, terrasses en parquet ou carrelage), cela ne demande ni nivellement ni pose de géotextile. C’est est le cas, par contre, sur un sol meuble.

Si vous décidez d’installer le gazon synthétique au niveau du jardin, il faut d’abord bien délimiter l’emplacement avec une bombe de traçage. Cela permet de bien répartir le sable.

Désherbage et nettoyage

Dégagez au mieux l’endroit et prévoyez 3 passages d’un bon désherbant à une semaine d’intervalle. Sur le net, il y a des recettes de désherbants naturels. Vous pouvez aussi utiliser la débroussailleuse ou la binette, ce qui prend du temps.

Eliminez les déchets et les cailloux qui pourraient abîmer le géotextile et le support du gazon synthétique ou créer des mottes.

Bien niveler et compacter

Vous pouvez niveler avec ou sans apport de sable.

Selon le relief de la surface, vous aurez besoin d’une quantité de sable calcaire plus ou moins grande. Le sable 0/6 ou 0/4 est conseillé. Il se trouve à la tonne en carrière ou en grande surface de bricolage.

Il ne sert pas à combler les gros trous de souches et ne peut s’utiliser sur de fortes pentes. Avec le temps, il pourrait rouler sous le gazon synthétique. Pour les trous ou dénivelés, prenez du sable tout-venant.

Bien scarifier le sol sur 2 cm pour faire pénétrer le sable Ensuite, bien l’étaler avec un râteau et l’égaliser à la règle de maçon. Un bon nivellement est indispensable pour assurer la longévité de l’ensemble.

A l’aide d’une plaque vibrante ou d’un compacteur (en location), tassez la couche bien mouillée de sable sur 2 à 4 cm. Les pas ne peuvent laisser des traces. La surface doit être parfaitement plane sans aucune aspérité.

Attention, le sable de rivière lavé (dit de maçon ou roulé) ne convient pas car les grains ronds ne se compactent pas.

Le nivellement du sol sans apport de sable est possible si vous le scarifiez sur 2 cm avant de bien égaliser la surface. Puis compactez très fortement. Cela préserve la structure naturelle du sol.

Ajoutez du sable uniquement dans les zones compliquées.
La pose du gazon synthétique est facilitée par une préparation correcte du sol, une surface propre, compacte et lisse. Le résultat visuel avec le gazon posé doit correspondre à vos attentes.

Comment choisir et bien poser le géotextile avant le gazon synthétique ?

Imputrescible et non tissé, le géotextile est placé entre le sol et le gazon synthétique. Il empêche les végétaux de pousser dans les trous de drainage du gazon artificiel.
Il est vendu en rouleaux de différentes largeurs en jardinerie, magasin de bricolage ou de matériaux. Sa surface est lisse et solide.

Choisissez le géotextile adapté à cette fonction et de très bonne qualité (ultrarésistant, 100 % en propylène)..

A la pose, faites chevaucher de 5 à 10 cm chaque largeur sur la précédente. Tendez et fixez à l’aide de clous de charpentier. Sa surface lisse permet de bien ajuster les bandes de gazon synthétique.

Le géotextile assure un bon drainage, supprime les aspérités, diminue les bruits.

Par exemple, lorsque le gazon synthétique est placé sur une zone de graviers, recouvert de sable et de géotextile, le crissement sur le gravier est supprimé.

N’hésitez pas à demander les conseils de professionnels pour le choix d’un géotextile, le nivellement du sol ou le type de gazon synthétique.