construction d'un logement et assurance

Travaux de construction et assurance logement

Vous allez entreprendre prochainement des gros travaux de rénovation au sein de votre habitation et vous vous demandez si vous avez besoin de modifier votre assurance habitation ou d’ajouter une clause supplémentaire pour pouvoir faire face à d’éventuels problèmes lors de vos travaux. Votre démarche est la bonne, car il vous faut une garantie pour les travaux. Et cela est le cas également si une entreprise vient réaliser une partie ou l’intégralité des modifications que vous souhaitez apporter à votre logement.

Assurance habitation et travaux : le fonctionnement

En fonction de la nature des travaux, changer votre contrat ne sera pas indispensable. En effet, si vous avez pris la décision de changer les papiers peints de vos chambres ou encore de repeindre les meubles de la cuisine, cela ne nécessitera pas une modification de votre contrat.

Par contre, si vous faites appel à une entreprise extérieure pour réaliser ce que l’on appelle communément des travaux de gros œuvres, vous devez avant toute chose vous assurer que la société que vous avez choisie est en règle aux niveaux de ses assurances. Tout d’abord, il faut lui demander de vous présenter son assurance décennale afin que les travaux que vous allez entreprendre bénéficie de la garantie de 10 ans comme l’impose la loi. Et ensuite, vous devrez vérifier la présence d’une garantie dommage-ouvrage qui est prévue pour faire face à d’éventuels travaux mal effectués.

Travaux de construction : les obligations du constructeur

Votre constructeur a de multiples obligations vis-à-vis de vous. En effet, il doit tout d’abord réparer les défauts signalés lors de la réception des travaux. Il est également responsable de tous les vices cachés qui apparaitront plus tard ceux malgré la réception des travaux.

D’après www.les-masure.fr tous les types de dommages sont couverts par votre assurance logement à condition bien sûr de disposer des garanties construction mais sachez également que pendant 2 ans, l’assurance du constructeur va vous indemniser en cas de dommages affectants les éléments d’équipement et pendant dix ans les vices présentant une certaine gravité.

Il faut savoir que le constructeur ou l’entrepreneur est responsable des défauts qui surviennent après achèvement des travaux. Le départ des garanties est donné par la réception des travaux. C’est seulement à la fin du chantier que vous acceptez le travail effectué et vous pouvez tout à fait émettre des réserves (article 1792-6 du Code Civile) si vous estimez que certains travaux ne seront pas durables dans le temps.

Les autres raisons de souscrire une assurance habitation

Dans le cadre des travaux de rénovation, il est important de souscrire une couverture adaptée afin d’avoir droit à une indemnisation en cas de problème. Cependant, pour dénicher une formule qui répond à vos besoins, vous devez comparer les offres d’assurance pour logement disponibles sur le marché.

Une assurance habitation ne permet pas uniquement de recevoir un dédommagement en cas de défaut d’ouvrage. Elle vous donne également la possibilité de décrocher une réparation lorsque vous êtes confronté à certains risques. Grâce à ce type de contrat, vous serez indemnisé lorsqu’un incendie a lieu dans votre résidence. Les garanties inscrites dans cette assurance prévoient aussi des prises en charge lors d’une catastrophe naturelle, un cambriolage et bien d’autres encore.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance habitation ?

L’obligation de souscrire un contrat de prévoyance pour votre maison dépend avant tout de votre statut.

Pour un locataire, il est impératif de contracter une assurance habitation. Il en va de même pour les colocataires. De plus, le propriétaire a tout à fait le droit de vous demander de fournir une attestation d’assurance.

Un propriétaire, qu’il soit occupant ou non-occupant, n’est pas obligé d’avoir ce type de protection. Cependant, il s’avère toujours utile d’avoir une assurance habitation.

Si vous êtes propriétaire en copropriété, les règles de la copropriété peuvent exiger que vous souscriviez une assurance habitation.

Critères pour trouver un contrat d’assurance habitation adapté ?

Il est important de bien choisir une assurance logement. Pour trouver la bonne formule, vous devez néanmoins prendre en compte plusieurs facteurs. Il s’agit tout d’abord des caractéristiques de votre bien. La superficie totale de votre habitation va peser dans la balance. Vient ensuite le nombre des pièces à assurer. Sans oublier l’âge de votre logement, les équipements (cheminée, piscine, garage, panneaux solaires, etc.). À cela s’ajoutent les objets de valeur en votre possession (œuvres d’art, tableaux, meubles de collection…).

Il faut également déterminer le niveau de garantie adapté à votre situation. La responsabilité civile est la garantie minimale légale. Elle propose une réparation aux dégâts causés par un élément de votre habitation ou votre propriété, à l’instar d’une chute de mur, une fuite d’eau, un incendie…

La garantie risques locatifs s’adresse surtout aux locataires. Elle prévoit une indemnisation lorsque vous êtes responsable d’un dommage ou un sinistre durant le temps de location.

La garantie MRH ou multirisques habitation offre une plus grande protection. Elle concerne de nombreuses situations : dégât des eaux, incendie, vandalisme, cambriolage et bien d’autres.