Réparer une porte

Une porte pivote autour de deux ou trois axes, selon les cas, qui sont les paumelles. Une paumelle se compose de deux parties, la partie mâle, qui comporte un axe, et la partie femelle qui rentre dans l’axe et pivote autour. La partie mâle est toujours vissée sur l’huisserie ou dormant, tandis que l’autre partie est vissée sur le chant de la porte. La grande majorité des ennuis de fonctionnement des portes proviennent des paumelles qui se détériorent au fil des années, s’usent, s’affaissent et ne sont plus tenues par les vis.

La porte grince

Si une porte grince et a du mal à s’ouvrir, c’est que les paumelles manquent de lubrifiant et sont encrassées. Ouvrez la porte complètement et glissez dessous une cale en bois biseautée pour la coincer dans cette position. Si vous ne pouvez pas faire une cale, glissez un gros tournevis ou un burin et servez-vous-en comme d’un levier pour que les paumelles s’écartent l’une de l’autre et laissent un espace de 1 à 2 cm entre elles. Ne dégondez pas la porte complètement, cela n’est pas utile. Avec un chiffon imbibé de pétrole ou de White Spirit, nettoyez l’axe de la paumelle et la rondelle en laiton qui se trouve à sa base.

Déposez quelques gouttes d’huile de vaseline ou d’huile dégrippante sur l’axe, et enlevez les cales pour que la porte reprenne sa position. Avant de la refermer, faites-lui faire une dizaine de petits va-et-vient pour que l’huile se répande dans la paumelle et que la porte prenne bien sa place.

La porte est affaissée

L’affaissement d’une porte se constate de différentes façons, cela dépend du jeu qu’il y a entre le bâti et la porte elle-même. Elle frotte sur le sol. Vérifiez les paumelles et revissez-les en les bloquant au maximum.

Si vous ne sentez aucune résistance dans le bois en les revissant, enlevez les vis une par une et changez-les pour des vis longues et d’un diamètre supérieur. Si, après cette opération, la porte frotte toujours sur le sol, mais dans de moindres proportions, prenez une feuille de gros papier de verre et placez-la sous la porte en le maintenant avec le pied, puis faites-lui faire des mouvements d’allée et venue pour la poncer.

Si cette opération n’est pas suffisante, il faut changer les rondelles des axes des paumelles qui sont usées et ont perdu de leur épaisseur. Pour les changer, il faut déposer la porte, en la soulevant comme indiqué précédemment, et placer de nouvelles rondelles qui s’achètent chez les quincailliers.

Si vous ne trouvez pas de rondelles, vous pouvez vous dépanner en utilisant une ou deux pièces de 5 centimes, suivant l’épaisseur dont vous avez besoin, que vous percez en leur centre et que vous limez sur leur pourtour afin de les ajuster au diamètre de l’ancienne rondelle.

Elle se coince. Cet ennui peut venir d’un gonflement du bois dû à l’humidité de l’habitation. Enduisez de craie le chant de la porte sur le côté et en haut, puis refermez-la. En la rouvrant, vous constatez que la craie s’est effacée à certains endroits et a marqué le bâti de sa couleur. Rabotez la porte à cet emplacement jusqu’à ce qu’elle se ferme correctement en la chanfreinant légèrement vers l’intérieur.

Changer les paumelles

Lorsque aucune des réparations précédentes ne donne entière satisfaction, il faut changer les paumelles usagées et les remplacer par des neuves de même type.

Dégondez la porte et enlevez la peinture qui recouvre les vis, puis enlevez les paumelles et bouchez les trous des vis avec des chevilles de bois que vous taillez en pointes. Collez et enfoncez-les de force en tapant légèrement sur leur extrémité avec un marteau. Il faut choisir un bois dur pour exécuter ces chevilles. Coupez l’extrémité des chevilles, qui dépasse, avec un ciseau à bois bien affûté, puis placez la paumelle neuve pour vérifier qu’elle s’encastre dans son logement. Si la partie plate est plus large que celle de l’ancienne paumelle, tracez son contour avec un crayon et agrandissez le logement avec un ciseau à bois. Percez des avant-trous et vissez la paumelle.

Faites la même opération sur le bâti et respectez bien la position des axes de l’ancienne paumelle.

Post Author: Jean-Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.