Le fonctionnement du radiateur électrique à inertie

La consommation énergétique est un élément essentiel dans le budget d’un ménage. Toute pratique qui porte à faire des économies est à mettre en avant dans le but de réduire la facture énergétique. Les radiateurs électriques à inertie sont, dans ce domaine, les fers de lance d’une technologie de chauffage qui cherche toujours à améliorer les conditions de vie des usagers.

Les avantages

Les radiateurs électriques à inertie représentent un concentré de technologie. Ils symbolisent la nouvelle génération des systèmes de chauffage toujours plus efficaces et surtout plus économes que les anciens modèles. Combinés à une isolation bien faite, les radiateurs électriques à inertie offrent des résultats plus que satisfaisants. Ce nouveau système à lui seul offre jusqu’à 45% de réduction de la facture énergétique. Quand on sait par exemple qu’une isolation des combles réduit la consommation de 30%, alors imaginez le bien que cela vous ferez si vous investissez dans ces radiateurs derniers cris.

En plus de l’économie d’énergie, ces radiateurs de par leur conception vous procurent un confort et une chaleur homogène dans toute votre maison. C’est sans doute pour cette raison qu’ils sont aussi connu sous le nom de radiateur à chaleur douce.

Le fonctionnement

Les radiateurs électriques à inertie sont des merveilles technologiques dans le sens où ils n’ont pas besoin d’être allumés en continu pour pouvoir diffuser de la chaleur. En effet, la particularité de ces modèles réside dans l’inertie thermique. Les autres radiateurs qui ne disposent pas de l’inertie ne peuvent pas continuer à diffuser de la chaleur une fois qu’il n’y a plus de résistance électrique qui produit la chaleur. L’inertie consiste donc en la possibilité du radiateur de continuer à émettre de la chaleur même après l’arrêt de son fonctionnement.

Comment cela marche-t-il ? Les radiateurs électriques à inertie ont un corps de chauffe qui peut être solide ou liquide. Quand il est solide, c’est souvent l’alliage en aluminium ou en fonte qui désigne le radiateur.

Au cas contraire, il s’agira d’un fluide corporel. Que ce soit l’un ou l’autre, il faudra qu’il puisse générer un point chaud permanent et posséder deux critères essentiels :

  • un fort coefficient d’émissivité pour pouvoir diffuser la chaleur engrangée,
  • une forte capacité de stockage afin de continuer à produire de la chaleur même après l’arrêt de son fonctionnement.

 

Le reste du processus n’est pas différent des autres radiateurs. L’utilisation de l’effet joule remplit son rôle (production de chaleur puis diffusion). La chaleur diffusée chasse l’air froid qui est aspiré par les radiateurs. La conception de cette nouvelle génération de radiateurs est tellement optimale que la précision de réglage de la température est de 0,5 degré près. Certaines marques vont même jusqu’à installer des détecteurs de présence dans le but de configurer le radiateur par rapport à votre rythme de vie. Tout ce qu’il vous reste à faire est d’investir dans ce modèle à la fois économe et écologique. Pour ce faire, il est possible de trouver des simulateurs de crédit sur internet afin de vous faire une idée sur les bénéfices que vous en tireriez.

Post Author: Jean-Christophe