La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique fonctionne sur le principe de la géothermie. Elle consiste à aller chercher, en profondeur, dans le sous-sol les calories présentes dans la terre pour ensuite les restituer sous forme de chauffage. La pompe à chaleur géothermique, comme tous les autres moyens de chauffage marchant à l’énergie naturelle bénéficient d’aide financière proposée par l’État. Entre autres, un crédit d’impôt de 30% permet de faciliter l’investissement dans un système de chauffage économe et écologique.

Avantage et inconvénient

L’avantage d’un système de chauffage écologique c’est que l’énergie utilisée est renouvelable et gratuite. Dans le cas de la pompe à chaleur, seul 30% du processus est alimenté avec de l’électricité. Les 70% restant sont le résultat de l’énergie naturelle récupérée. Les bénéfices engendrés sont tout aussi importants. Ils permettent de réduire la facture du chauffage jusqu’à trois fois moins chère. Sa double fonction (chauffage/climatisation) permet de faire des économies tout au long de l’année. Son apport à la protection de la couche d’ozone est considérable vu qu’il n’y a pas ou très peu de rejet de gaz à effet de serre. Cependant, le cout du forage peut s’avérer problématique. Tout dépend de la zone géographique. En effet, la profondeur à laquelle les capteurs seront placés peut différer d’un endroit à l’autre

Fonctionnement

Les pompes à chaleurs, qu’elles soient aérothermiques, hydrothermiques ou géothermiques utilisent toutes la chaleur présente dans l’air, le vent, l’eau ou la terre. L’utilisation de cette calorie se fait souvent à l’aide de capteurs. Dans le cadre de la pompe à chaleur géothermique, les capteurs sont enfouis sous la terre. Un forage sera donc nécessaire pour aller chercher cette source de chaleur. La profondeur dépendra sans doute la zone géographique dans laquelle vous vous trouvez. Elle varie entre 50m et 300m. Une fois que la source de chaleur sera atteinte, le processus de transformation des calories ne sera guère différent des autres pompes à chaleur qui existent. En fait, le processus de la pompe à chaleur est identique à celui d’un réfrigérateur à seule exception prêt que çà produit de la chaleur.

Le processus de transformation se passe en quatre étapes. La chaleur captée par les sondes souterraines est transmise par la pompe à un fluide frigorigène. LA température de ce fluide augmente avec la chaleur qui y est injectée. Alors se produit une vaporisation. La vapeur qui est le résultat de la transformation du fluide en gaz est ensuite compressée et aspirée par une machine qui fonctionne à l’électricité (compresseur). La vapeur passe ensuite par un condensateur qui augmente la pression et par la même occasion, la température. Le fluide une fois débarrassé de sa chaleur passe par un détendeur qui le refroidit. Il reprend alors sa forme liquide avant de repartir pour un nouveau cycle. La chaleur une fois aspirée du fluide est transmise dans la maison grâce à un plancher réchauffant. Elle peut aussi servir à réchauffer l’eau dans les sanitaires. La pompe à chaleur géothermique peut aussi avoir une double fonction en servant de chauffage pendant l’hiver et en rafraichissant le bâtiment pendant l’été.

Post Author: Jean-Christophe