L’isolation écologique des combles, c’est possible ?

L’isolation des combles est, depuis plusieurs années, reconnue comme une nécessité pour garantir une bonne isolation thermique, phonique et hygrométrique des logements, tout en réduisant la consommation énergétique. Mais les matériaux isolants utilisés font parfois polémique. Est-il possible d’isoler ses combles de manière écologique?

Pourquoi choisir d’isoler des combles perdus ?

Les combles mal isolés sont les principales factures de déperdition de chaleur en hiver, d’augmentation de la température intérieure en période de fortes chaleurs. Par les combles mal isolés, l’humidité dans l’habitation est également susceptible d’être aggravée. Choisir d’isoler ses combles perdus permet donc d’augmenter le confort de vie au sein du logement, tout en réduisant sa consommation énergétique, et donc la facture électrique. Il existe par ailleurs plusieurs aides financières pour l’isolation des combles de la part de l’Etat dans le cadre de la transition énergétique.

Les isolants sont également des matériaux ignifugés qui permettent de réduire le risque de propagation des incendies.

Pourquoi choisir des matériaux écologiques pour l’isolation des combles ?

L’utilisation de matériaux non écologiques dans l’isolation des combles engendre un risque de relargage de substances nocives dans le logement. Ces substances nocives et très fortement volatiles émanent soit du matériau composant l’isolant même (fibre de laine de verre ou de laine de roche, gaz de polystyrène, etc.), soit des produits utilisés en protection complémentaire de l’isolant, comme les fongicides ou les protections contre le feu et l’humidité. Le recours à des matériaux écologiques, tant pour l’isolant que pour son traitement permet de se protéger contre les risques liés à des substances nocives dans le logement. Les isolants écologiques ne sont pas uniquement bénéfiques à la santé des occupants du logement, ils ont également un impact sur la protection de l’environnement.

Quels sont les matériaux possibles pour une isolation écologique ?

En remplacement de la laine de verre ou de la laine de roche traditionnellement utilisés, ou encore du polystyrène très répandu ces dernières années, des matériaux naturels sont possibles en alternative. Des fibres issues de végétaux comme le lin, le coton, le chanvre, etc. Si la composition des isolants doit être étudiée à la loupe pour s’assurer de la dimension écologique, il convient également de s’inquiéter des traitements complémentaires appliqués. Les fongicides, les traitements anti-feu ou anti-humidité peuvent également contenir des substances nocives pour la santé et pour l’environnement. dans les gammes d’isolants écologiques, l’ajout de minéraux non toxiques est une alternative efficace aux produits toxiques, tout en conservant le même rendu.

Des matériaux écologiques de A à Z

Les matériaux utilisés pour l’isolation écologique des combles jouent la carte du respect de l’environnement du début à la fin. Leur culture est vierge de tout pesticide ou autre produit nocif pour la terre ou l’eau. Leur production et leur transformation consomme jusqu’à trois fois moins d’énergie et d’eau que les procédés industriels habituellement proposés. Il s’agit en effet généralement de chutes de cultures utilisées à des fins de productions autres.

Post Author: Jean-Christophe