Bricolage et soudage : quel matériel utiliser ?

Le soudage est une opération qui consiste a réunir entre elles des pièces métalliques à l’aide d’un métal-apport, appelé soudure.

La soudure se présente sous forme d’un bâton constitué d’un mélange d’étain et de plomb, en proportions variables, dont le point de fusion est inférieur à celui des métaux à souder.

Vous choisirez un fer à souder simple pour des petites soudures en surface (bassines), un fer à souder électrique pour des soudures minutieuses (postes de radio, modèles réduits) ou une lampe à souder (tuyauterie).

Préparation

Le succès du soudage à la lampe, comme celui du soudage au fer, dépend en grande partie de la soigneuse préparation des pièces.

Quel que soit l’outil employé, les pièces à souder doivent être d’une propreté parfaite. Utilisez la lime, le grattoir ou la brosse métallique, en ayant soin d’éliminer toute trace de rouille, graisse ou vert-de-gris.

Décapez-les avec un décapant chimique dont la composition différera selon la matière du métal à travailler, mais vous pouvez toujours utiliser de l’esprit-de-sel décomposé, que vous obtiendrez à l’aide d’acide chlorhydrique dans lequel vous plongerez de petits morceaux de zinc.

Ces opérations préliminaires ont une grande importance, car le décapage combat l’oxydation et rend l’adhérence de la soudure plus complète.

Exécution

 Elle présente quelques variantes selon l’outil employé.

Avec un fer simple

 Vous pourrez effectuer le soudage de tous objets métalliques, à l’exception de ceux en plomb ou en aluminium. Ne choisissez pas un fer trop léger qui refroidirait trop vite, ni un fer trop gros si vous voulez pouvoir effectuer de menues réparations.

  • Après avoir nettoyé les pièces à souder, faites chauffer le fer par le talon, dans une marmite à charbon de bois que vous confectionnerez vous-même avec un vieux seau, percé de quelques trous à la base.
  • Retirez le fer dès qu’il commence à rougir.
  • Décapez la tranche du fer chauffé en la frottant sur une pierre ammoniacale, puis étamez-la en lui appliquant l’extrémité du bâton de soudure (ceci pour rendre la tranche nette de toute matière risquant d’entraver la prise de la soudure).
  • Pour la même raison, vous étamerez les parties de métal à souder en étalant avec la tranche du fer une couche de soudure très mince.
  • Effectuez alors le soudage proprement dit, en chargeant de soudure les points à obstruer ou les parties à réunir.
  • Pour parfaire l’aspect de la réparation, passez, pendant que la pièce est encore chaude, un chiffon mouillé sur le travail et ensuite, à froid, un coup de lime ou de toile d’émeri.

Avec un fer électrique

La légèreté de cet outil lui donne une grande maniabilité. Il pourra donc être utilisé pour des travaux très minutieux. Il n’y a pas de problème de chauffage du fer puisqu’il reste branché pendant toute la durée du travail.

L’exécution est la même qu’avec le fer simple.

Avec une lampe à souder

Une lampe à souder est indispensable pour certains travaux (raccord de tuyauterie). Il existe un modèle très la lampe utile pour tous les bricoleurs : cartouche de butane. Grâce son alimentation autonome en gaz butane, elle est utilisable en tout lieu et en toute circonstance. Elle comporte trois accessoires : un brûleur à pointe fine, un brûle-peinture et
un fer à souder adaptable sur le brûleur à pointe fine.

Le processus d’exécution est le suivant :

  • Passez à la râpe toute la surface qui doit recevoir la soudure.
  • Allumez la lampe et réglez-la de façon à obtenir une flamme bleue. Chauffez les parties à souder pendant un laps de temps variable, en rapport avec l’épaisseur du plomb.
  • Enduisez les parties à souder d’une légère couche de bougie qui jouera le rôle de décapant et de fondant.
  • Étamez-les par un premier apport de soudure. Pour ce faire, chauffez le bâton de soudure au-dessus des pièces, en le maintenant en état de demi-fusion, et pour bien la répartir étalez-la à l’aide d’un morceau de grosse toile épaisse que vous aurez replié plusieurs fors sur lui-même pour former un carré épais d’une dizaine de centimètres de côté et que vous aurez enduit de bougie.
  • Rechargez ensuite en soudure et répétez l’opération jusqu’à ce que le soudage soit terminé.
  • Comme pour le soudage au fer, l’opération finie, vous pouvez en améliorer l’aspect en réduisant les inégalités avec une lime ou une toile d’émeri.

Post Author: Jean-Christophe